le Premier

economique & ecologique

Cajon sans concession ni sur le son ni sur l’éthique.

En mode péruvien ou avec son timbre enclenché, il est à l’aise sur la scène comme en studio.

Pas de triche : le son des vidéos est enregistré par le smartphone et n’est pas retouché. l’écoute au casque est conseillée…

Bientôt vous aurez une vraie démo avec un vrai musicien, là c’est juste moi en mode panpan-boumboum 😉 

Les musiciens professionnels et semi-pro ont été fortement touchés par le crise sanitaire.

Baisse de revenu pendant les mois de confinement.

Et reprise lente et avec des cachets souvent revus à la baisse.

Beaucoup de batteurs se retrouvent en situation de devoir s’équiper d’un cajon pour assurer des dates plus réduites.

Si on additionne le manque de revenu et le besoin d’acheter un cajon pour aller jouer, on comprend vite que le son et l’éthique de fabrication du cajon céderont devant son prix au détriment du musicien 🙁

Le risque c’est que cette crise sanitaire favorise la vente de cajon fabriqués très loin, avec des bois d’origine douteuse et par des gens mal payés, voir pas du tout 🙁

J’ai donc décidé de proposer une alternative avec un cajon très accessible qui réponde à 2 priorités :

Le son & l’éthique.

Après une bonne étude théorique et plusieurs prototypes, j’ai créé le modèle « Premier »

J’espère que d’autres artisans de la facture instrumentale prendront le même chemin en créant des modèles de guitares, de basses, de vents…, simplifiés pour être accessibles tout en conservant du son et de l’éthique.

cajon artisanal français en contreplaqué
Il dispose du même système de timbre débrayable que les modèles en bois massif. le modèles en CP de Pin maritime sont recouverts d'un vernis teinté.

J’estime que chacun a le droit de jouer sur un cajon qui sonne bien ET qui respecte une éthique écologique et sociale.

Et à fortiori les pros ont le droit de pouvoir ressentir du plaisir en faisant leur job : jouer de la musique. Il est plus que regrettable que le conjoncture les oblige à s’équiper d’instruments bas de gamme.

C’est dans cet esprit que j’ai créé ce cajon. Je suis parti d’un modèle « Moustache » que j’ai simplifié et dont j’ai adapté la conception acoustique à un corps en contreplaqué.

Mes cajons ont une réputation de qualité sonore que je ne pouvais pas trahir. De même, leur capacités à sonner parfaitement en péruvien comme en mode timbré devait être respectée.

J’y suis arrivé, le son est top en péruvien comme timbré 🙂

J’ai refusé de céder à la facilité de la compression qui donne un impression de « grosses basses » mais assassine les médiums.

J’ai conservé les claqués « détunés » dans les angles et la possibilité de jouer aussi ce cajon avec des balais (nylon).

Le choix d’un contreplaqué français (Pin des Landes ou Peuplier français) et le fait que la fabrication reste artisanale permet de conserver une bonne éthique écologique et sociale. 🙂

cajon Premier
La tapa est la même que sur mes modèles en bois massif,. La mise en forme supérieure est incurvée pour donner du confort aux mains et faciliter le jeu. Ce cajon "Premier" est en Peuplier, il n'est pas teinté.

le Premier

Cajon économique et écologique
Ce cajon est une version simplifiée en contreplaqué du cajon “Moustache”
2 instruments en 1 :
Timbré ou sans timbre (Péruvien)

Taille standard (50x30x30), timbre débrayable
Corps en CP de Peuplier français ou CP de PIn des Landes
Tapa peuplier français 3 plis HQ

296€* ou 4×74€

paiement en 2,3 ou 4 fois avec une simple CB, sans frais et sans aucun dossier.

* sur mesure « à votre main » + livraison compris dans le tarif. Comptez 10 jours de fabrication. Appelez-moi.