comparatif quel est le meilleur cajon

la page à lire avant d'acheter un cajon

Comparons et on commençons par la question qui fache 😉

Le prix :

Les cajons industriels “sérieux” sont dans les 300/400€ (Duende Elite, Pro…Leiva…Larosa …quelques Meinl…etc), dans ces tarifs ils sont en contreplaqué et offrent une seule sonorité : timbré.
-> Mon cajon “Moustache” est à 326€ port compris ! Il est en bois massif et propose 2 sonorités : timbré ou péruvien.
-> Mon cajon “Premier” est à 239€ port compris ! Il est en CP français et propose 2 sonorités : timbré ou péruvien.

L’investissement :

Mes cajons artisanaux sont au prix des cajons industriels et tous payables en 4 fois sans frais.
Ca vous permet d’investir sur le long terme et si vous arrétez d’en jouer, la revente d’occasion sera plus facile vu la qualité de l’instrument.

Quelques exemples 4 fois :
modèle “moustache” 326€ ou 4x 84€
modèle “mini-brute” 276€ ou 4x 72€
modèle “mini-brute” 239€ ou 4x 62€

Maintenant que l’aspect financier est réglé, parlons de l’instrument et de l’éthique :

La fabrication :

Les cajons industriels sont fabriqués par des gens que vous ne connaissez pas, avec qui vous n’avez jamais parlé, jamais expliqué vos besoins.

-> Qu’il soit débutant, amateur ou professionnel, je parle longuement avec chaque musicien avant de commencer à fabriquer son cajon.

Les cajons industriels sont des modèles “clones” faits à la chaîne.

-> Mes cajons sont entièrement faits à la main ils sont fabriqués sur mesure, adaptés à votre jeu, votre morphologie, votre style musical :

Chaque cajon “JeffCajon” est unique.

Tiens j’en profite pour tacler les publicitaires qui fabriquent des pages web bidons avec des titres racoleurs du genre : test du meilleur cajon 2021, essais des meilleurs cajons, acheter son cajon, conseils pour choisir son cajon…

99% de ces pages sont bidonnées et vantent les mérites de la marque qui leur donnera le plus d’argent, ces gens s’engraissent en en profitant de la crédulité de l’internaute qui cherche des informations. 🙁

Cette publicité déguisées n’a rien d’impartiale le seul but est de vendre tout et n’importe quoi.

Pauvre monde !

le bois massif c’est mieux pour le son car il s’améliore avec le temps et le jeu.

Jeff à l'atelier

L’écologie :

Les cajons Industriels sont à 99% en contreplaqué, les bois arrivent souvent de bien loin en cargos qui polluent, sans parler des colles crados autorisées à l’étranger qu’on trouve entre chaque couche de contreplaqué…

-> les cajons JeffCajon sont en bois locaux, soit en Pin maritime massif soit en contreplaqué de bois français. Mes tapas sont en CP haute qualité de Peuplier français aussi :

  • moins de distance = meilleur bilan carbone
  • des fournisseurs et sous-traitants locaux = respect des normes écologiques et sociales françaises et européennes.

Les colles et vernis utilisés dans les cajons industriels sont des produits rapides qui ne sont pas franchement écologiques, le but étant d’aller vite…

-> J’utilise des colles et vernis à base d’eau chaque colle ou vernis sêche en 24h. C’est plus long mais c’est mieux pour votre peau, vos poumons et pour la nature.

L’aspect social :

Les cajons indus sont fabriqués où ?
Dans quelles conditions sociales ?

C’est évident, c’est mieux de faire travailler un artisan d’ici.

Artisan d’art, facteur de cajon

Porter l’appellation “artisan d’art”,
vous garantit un travail de qualité qui respecte chaque musicien.

Je vise l’excellence, même si c’est sans fin, je reste sur ce chemin : l’excellence.
En 2021, l’Ours est un aboutissement et je cherche encore à faire mieux.

Acheter français ?

Je paie mes cotisations et mes impôts en France.
Je suis fier de participer à payer les personnes qui nous soignent, qui enseignent à nos gamins…

Vous le savez, la mondialisation abime nos vies. Acheter français, ça va dans le bon sens pour tous.

Le look :

J’ai fait le choix de limiter les éléments décoratifs car, chaque couche de peinture, chaque trait de gravure laser, chaque motif de marqueterie provoque des troubles dans la vibration des fibres du bois massif et fait perdre de la qualité au son.

au final, le bois, c’est naturellement beau.

Priorité au son et au confort

Le son :

Le savoir faire, le travail à la main, assurent un gain énorme dans le spectre sonore de l’instrument. On obtient une meilleure réponse, plus de puissance et plus de couleurs sonores disponibles. De plus, les musiciens le savent, le son d’un instrument en bois massif s’améliore avec le temps.

Le confort :

Les angles fortement arrondis, l’assise en “selle de cheval”, la mise en forme “moustache” du haut de la tapa, permettent de jouer des heures sans mal au dos et sans mal aux mains.

Conclusion :

Je crois qu’il est temps d’arrêter d’acheter des cajons sans âme

Ça n’a aucun intérêt ni musical, ni éthique, ni financier.

à vous d’y réfléchir,
…si ça peut vous aider, allez voir qui joue avec mes cajons et qui m’a aidé à les mettre au point.

Vive la musique !

Jeff, artisan d’art
facteur de cajon en bois massif

l'artisanat

En parlant d’artisanat…

Porter le titre d’artisan ou d’artisan d’art est un gage de qualité qui est fonction des diplômes et de l’expérience.

Il ne suffit pas d’être déclaré à la chambre de métiers pour y prétendre.

Pour avoir le droit d’utiliser le titre d’artisan, il faut, au minimum avoir un CAP ou 3 ans d’expérience dans le domaine.

Je vois passer des cajons “artisanaux” de toute sorte, parfois même très jolis et aussi très souvent montés en dépit de tout bon sens acoustique, malheureusement…

Dans ces moments je me dis qu’il y a vraiment de l’abus à se prétendre “artisan” quand on ne l’est pas.

Surtout quand la fabrication française traverse une telle crise, c’est pas le moment de décrédibiliser l’artisanat français.

Vous voilà informé.